THE TWO – interview du duo suisse qui grimpe

Posted on Posted in Le festival, le monde du blues

Interview de Thierry Jaccard & Yannick Nanette, membre du duo Blues suisse The Two vainqueur du Swiss Blues Challenge 2014 !

nb

C’est avec plaisir qu’on répond à vos questions, on sort de 5 jours de studio à l’instant, donc un peu à la der’… D’ailleurs on vernit notre album le 13 septembre au Bourg à Lausanne … 
En tout cas, on se réjouis du prochain Blues Rules!
1 + 1 = The Two. Comment s’est créé votre duo ?
 La musique a fait que nos chemins se croisent et très vite nous nous sommes rendus compte que nous étions complémentaires. De cette complémentarité allait naître The Two et  c’est lors de notre participation au Blues Rules en tant que bénévoles que s’est produit le déclic.

Le duo c’est une formule qui est faite pour durer, ou vous envisagez bientôt de jouer avec un band ?

Effectivement, le duo est une formule qui nous convient très bien pour l’instant mais nul ne sais ce que l’avenir nous réserve. La musique est une histoire de rencontres et c’est aussi ce qui nous passionne. Seul le Dieu du blues sait! Alleluia!

On vous a découvert comme bénévoles au Blues Rules il y a quelques années. Au moment de la Jam, Yannick est monté sur scène avec sa guitare et a enflammé le set. Après avoir fait parti de la Swiss Blues Night lors de la tournée du Blues Rules en 2013, en 2015 on vous retrouve dans la prog’ officielle ?

C’est ce qui se raconte… Depuis nos débuts les choses s’enchaînent pour nous et faire partie de la programmation officielle du Blues Rules a toujours été un de nos rêves.

On a l’impression que tout est allé très vite pour vous depuis l’enregistrement de votre démo à Lyon… en janvier vous serez à L’International Blues Challenge de Memphis… pas trop la pression ?

Depuis toujours nous avons bossé très dur et cru en ce qu’on faisait chacun de notre côté. Thierry en Suisse, Yannick à l’ile Maurice. Notre rencontre a été une révélation et  il faut croire qu’il en a été de même pour les personnes qui nous ont rencontrés. On travaille et on joue toujours autant à la recherche de cette vibration qui nous porte. Aujourd’hui nous travaillons sur notre premier album qui sera verni le 13 novembre au Bourg de lausanne et on a pas trop le temps de penser à Memphis. La pression viendra c’est sûr.

Parlez nous de cet enregistrement. Comment ça s’est passé ? Dans la douleur ou dans la joie ? Avec beaucoup de Jack Daniel’s ?

Enregistrer avec  Raph Moquet (Ingénieur du son au Blues Rules) a été une étape importante pour nous. C’était notre première expérience studio et cela nous a permis de prendre du recul face à notre musique et permis de faire des choix quant à la direction de notre travail. C’était un plaisir de travailler avec Raph même sans Jack Daniel’s.

Comment s’est passé le choix des morceaux pour la maquette ?

Cela faisait une année que nous travaillions ensemble et nous avons simplement enregistré les morceaux que nous avions composés.

Et dans vos sets ? Qui choisit les reprises ?

Nous jouons essentiellement nos propres compositions sauf pour un morceau, Roseda, écrit par « ti frère » le père du Sega, le blues de l’île Maurice.

Qui écrit et compose dans votre duo ?

Nous sommes les deux à travailler sur les compositions. Yannick compose les textes et nous les arrangeons ensemble. On a une façon particulière de travailler et nos morceaux ne seraient pas ce qu’il sont sans l’apport de chacun d’entre nous.

Avec qui révériez vous de jouer ?

Un de nos rêves était de rencontrer Eric Bibb, chose qui s’est faite lors de la dernière édition du Blues Rules. Jouer avec lui, serait un honneur, il nous a énormément influencé. D’autres artistes nous influencent également mais il est trop tard pour rêver de jouer avec eux (Ray Charles, Bob Marley, Muddy Waters).

Ou rêvez vous de jouer ?

On va là où la musique nous mène et on jouera partout où elle nous mènera. Ce n’est pas le lieu qui détermine le bonheur que procure la musique, c’est les rencontres. Néanmoins c’est dans les festivals comme le Blues Rules que cela se produit.
portraitsVoilà, j’espère que ça te va, on est un peu crevé c’est pas facile de nous plonger dans toutes ces questions. Si vous avez envie qu’on développe plus faites le nous savoir, on prendra plus de temps.
Merci mille fois pour votre soutient, on se réjouis de vous revoir, d’ici prenez soin de votre blues!
Des becs
Yannick & Thierry