BLUES RULES CRISSIER FESTIVAL 2023

Vendredi 02 & Samedi 03 Juin 2023

Parc de Montassé, Crissier-Lausanne

-385Days -15Hours -29Minutes -27Seconds

Crississippi by Nathan Brisot

Photos © Nathan Brisot

L’ÉDITION 2023 RACONTÉE PAR LE GOOF…

À la demande générale de tout ce que le Crississippi compte de Bichon(t)(d) et malgré les plus excédées des plaintes, les plus enragées des vociférations, les plus injurieuses des râleries et les plus virulentes protestations, de la part donc (faudrait voir à suivre, ça ne fait que commencer) de tout ce que le Crississippi ne compte pas de Bichon(t)(d), soit donc son unanime population à l’exception des deux Stooges vauriens-vaudois (respectivement d’obédience et d’adoption) reconnaissables à leur micro bourdonnant et à leur flasque bourbonnante, revoici votre Goofissime serviteur à la manœuvre pour le compte-rendu du Blues Rules #13 et millésime ’23.

Plus concrètement, je vais, une fois n’étant jamais coutume, vous la faire courte (ou tenter de —et c’est l’intention qui compte), en partageant avec vous le sentiment qui a émergé puis m’a submergé, petit à petit, durant ce (trop) court même si dense (seize concerts !) weekend. À savoir que le Blues Rules c’est un peu comme ces réunions de famille une fois l’an auxquelles on ne peut ni ne veut échapper, dans une espèce de yoyo-ying-yangesque toujours bourrasquement ébouriffant (et cette année, il y eut même un peu de vent humide venu plussoyer-festoyer —oui, à mes innombrables et sournoises successions de parenthèses, bien connues pour avoir donné des sueurs froides à tous les correcteurs du petit monde sclérosé de la presse et de l’édition, j’ajoute cette année le tiret chafouin, court ou long, il y en aura pour tous les goûts— avec nous —dont acte !).

Dans ces repas de famille, toujours un peu arrosés (quoi ? Il a plu ? « Trois gouttes » qu’on nous/vous a dit !), les prétendument mauvais côtés sont toujours collatéraux des bons et, à l’arrivée, finissent en pole position dans la catégorie des meilleurs. D’ailleurs, toujours concernant ces petits rassemblements familiaux du côté de Crissier fin mai début juin, ces impétrants (soi-disant) mauvais côtés n’ont que deux façons d’intervenir : une météo parfois capricieuse comme peut l’être tempétueuse celle de la région du Delta du Mississippi ou… une météo parfois tempétueuse comme peut l’être capricieuse celle de… bref, vous l’aurez compris, si Zeus nous fout la paix, rien ne peut empêcher le bon temps de rouler… Et si Zeus décide d’être de la party, eh bien le bon temps roule tout autant, avec un confluent Cri/Mi-ssissippiesque plus exaltant encore, parce qu’on l’a décidé ainsi, épicétou !

Lady Trucker Blues Rules Crissier Festival 2023
Ghalia Volt Blues Rules Crissier Festival 2023
Natalia M King Blues Rules Crissier Festival 2023
Molly Gene Sarah Rogo Blues Rules Crissier Festival 2023
Bobby Rush Blues Rules Crissier Festival 2023
Memphissippi Sounds Blues Rules Crissier Festival 2023
Justina Lee Brown Blues Rules Crissier Festival 2023
Stringy & Molly Blues Rules Crissier Festival 2023
Johnie B. Iretta Sanders Blues Rules Crissier Festival 2023

Comme toute réunion de famille qui se (et où l’on se) respecte, tous les éléments inhérents à pareille rutilante sauterie étaient rassemblés en un grand banquet pluri-multi-coloré : des fumants fameux fanfarons de service (ou de faction, c’est selon) Bichon(t) et Bichon(d), aussi ridonnants que bigolos, en passant par l’oncle sorti de sa caverne une fois par décennie (Stringybark McDowell, en l’état plutôt échappé de son bush australien), par Tonton Phil (ici parfois suppléé par la pétulante cousine Régine Tonic) qui veut toujours s’occuper d’alimenter en musique à faire taper du pied et/ou remuer du fondement, chaque petit temps mort qui, de facto, ne l’est plus du tout, mort, en passant par les nombreuses bonnes et bénévoles âmes qui préparent et installent tout pour que chacun se sente comme chez lui, sans oublier la célébration en bonne et due forme du patriarche de la troupe qui cette année se nommait Bobby Rush.

Un Bobby Rush impressionnant de vigueur, d’humour et de tonicité à… bientôt quatre-vingt-dix printemps.
Lonely Jake Combo Blues Rules Crissier Festival 2023
Talking Back Blues Rules Crissier Festival 2023
Luke Hilly & the Cavalry Blues Rules Crissier Festival 2023
Elli de Mon Blues Rules Crissier Festival 2023
Jam Blues Rules Crissier Festival 2023
Rachel Ammons Blues Rules Crissier Festival 2023
Wolverine Blues Rules Crissier Festival 2023
Phil DJ Blues Rules Crissier Festival 2023

Pardon ? La mu-quoi ? La musique ?? Kézako ???… Ah bon ? C’est ce qui vous intéresse et mon verbiage par arborescence vous ennuie (merci de rester poli) ? Vous ne pouviez pas le dire plus tôt ?

Bon. Que dire ? C’est que ne parler que musique au sortir du Blues Rules est quelque peu lassant, voyez-vous. Eh oui, tout y est a minima « très bien ». C’est que je n’ai pas envie que ce compte-rendu ressemble au carnet de notes d’un bon élève toujours planté au premier rang (sauf en sport) : Natalia M. King, très bien ; Ghalia Volt, très bien ; le duo Molly Gene & Sarah Rogo, deux fois très bien ; Memphissippi Sounds, très très bien (ah, y’a une nuance) ; Bobby Rush, n’en parlons même pas, le mètre (et master) étalon du très bien, etc. Et je ne parle pas que des concerts ! Le meet & greet de la soirée du jeudi est un passage obligé, de même que la garden juke joint jam du vendredi qui ouvre les festivités ou la ol’ timers caravan du samedi midi… 

Quant aux concerts à proprement parler, puisque vous insistez, arguons pour en finir (c’est que j’ai déjà dépassé —et de beaucoup !— la place qui m’était alloué) que si le niveau médian était à nouveau magnifiquement édifié au quasi-presque firmament, avec une édition qui plus est en l’honneur des femmes dans le et du blues (et comme l’étoile est un mot féminin, nous voilà conjugo-célestement raccord par la même occasion), j’aimerais tout de même mettre en exergue deux artistes, non sans avoir au préalable re-réinstallé bien confortablement Bobby Rush sur son trône hors-catégorie (il a d’ailleurs remporté le prix du public, une nouveauté de cette treizième édition) : Elli De Mon, dont la prestance et la prestation presque punk d’esprit auraient pu réveiller les morts (on apprenait le même jour, comme toute bonne nouvelle qui en cache forcément une autre, qu’elle venait de signer avec le tourneur des Kaz Hawkins & co, nous n’avons donc pas fini de la voir sur scène) et Justina Lee Brown, LA RÉVÉLATION du festival. Il y a encore peu, Justina n’avait pas encore trouvé ni sa voie ni sa voix. Elle tournait dans un cover band, où elle excellait, certes, mais en reprenant notamment beaucoup Tina Turner. Ce qu’elle a démontré à Crissier est assez incroyable (je ne trouve pas mes mots, il fallait le vivre pour le croire et comme toujours les absents au cul vissé dans leur canapé, ont eu tort) et nous avons vraiment vécu en direct l’éclosion d’une grande lady de l’afro-blues et de la soul, avec toute la charge émotionnelle que cela implique. Désormais, elle n’est pas just(e) Tina, mais… Justina (Lee Brown). Simply the best.

 

Christophe ‘da Goof’ Goffette
www.goofprod.com

Photos © Pascal Schmidt

Playlist 2023

VENDREDI 02 JUIN

17h - Talking Back
18h - Stringybark McDowell & Molly Coddlecream
19h - Molly Gene & Sarah Rogo
20h - Justina Lee Brown
21h - Ghalia Volt
22h - Natalia M. King
23h30 - Lady Trucker
00h30 - Queen Iretta Sanders & Johnie B. Blues Band Revue
01h30 - DJ Phil Blues Set

Avec l'aimable participation de Well Well Well

SAMEDI 03 JUIN

17h - Janky
18h - Wolverine
19h - Elli de Mon
20h - Lonely Jake Combo
21h - Rachel Ammons
22h - Bobby Rush
23h30 - Memphissippi Sounds
00h30 - Luke Hilly & the Cavalry
01h30 - Final Jam
DJ Phil

+ 12h : Ol' Timers Caravan @ Crissier

Affiche Blues Rules Crissier Festival 2023