Mark Muleman Massey @ Parchman -c- Lou Bopp

[BAND] Mark Muleman Massey (USA)

Posted on Posted in Le festival

Plus si jeune, un peu marqué par sa vie rude, mais vigoureux, bien planté en terre, Mark Muleman Massey s’avance sur la scène.

mark muleman massey

Le sourire est cordial, complice, roboratif. La main, pour souligner la voix merveilleusement expressive, quitte un moment la guitare en un geste ferme. Et, pour nous qu’il prend à témoin, c’est soudain comme un vieux copain, ou un oncle, qui ouvre son set à Crissier.

Muleman Massey est le maître d’une soul-blues épaisse de boogie et de funk, rutilante d’Hammond et d’harmonica électrique. Accolades de référence, son dernier album accueille Don Nix, ancien Mar-Keys chez Stax devenu producteur légendaire, et Bobby Rush, le roi incontesté du Chittlin’ Circuit. Mais pour nous à Crissier, ce n’est pas ce qu’il offrira. Pour ça il faut remonter avant, bien avant.

Avant qu’il ne soit Muleman, baptisé du surnom par le Jelly Roll King Big Jack Johnson, prince de Clarksdale, qui léguera aussi à son disciple sa flamboyance électrique, les trucs d’une présence scénique forgée dans mille soirées de juke-joint, et surtout l’exigeante sincérité de l’auteur d’un blues actuel, cru, personnel.

Avant qu’il ne soit libre, avant même son engagement dans le blues band de la prison de Parchman, qui lui a valu son inscription au Mississippi Blues Trail.

Il ne joue que pour lui-même…

Tout au début de sa musique, de l’homme tel qu’il s’est reconstruit par elle, dans la cellule où David Kimbrough-Malone lui apprenait la guitare, dans ces heures de solitude où elle était la seule liberté. Et chez lui, aujourd’hui, entre le John Deere soigneusement restauré de son père, ses mules, ses porcs et son cheval, quand, loin de la scène, près de son étang, il ne joue que pour lui-même.

A titre exceptionnel, au Blues Rules, pour sa première apparition européenne, Mark Muleman Massey jouera solo, la voix nue, seul sur scène, seul avec nous.
Soyez-y.

A découvrir vendredi 19 mai à 19h30 sur la scène du Blues Rules Crissier Festival 2017.
Billetterie | Facebook

J’ai découvert Mark par hazard, en 2010, dans le Mississippi.
J’étais à Sénatobia (Ville de Junior Kimbrough et Fred McDowell) et le tenancier d’un magasin de musique m’a dit “Si tu aime le Blues, va à 2 blocks d’ici, chez le marchand de pneus, un batiment bleu, et demande Muleman !”. Je me suis exécuté, et j’ai rencontré Mark…
On s’est revu le dimanche suivant, il jouait au Foxefire Ranch, à Holly Springs, MS, avec Garry Burnside…
Quand en septembre 2016 il m’a dit avoir enfin un passeport, nous avons décidé de l’inviter au Blues Rules.

– Vincent Delsupexhe, co-fondateur du festival.

Senatobia Tire shop Mark Muleman Massey - Senatobia - 2010