[BAND] Reverend James Leg (USA)

Posted on Posted in Le festival

James Leg Blues Rules Festival Crissier 2010, first editionAvec le retour longuement attendu du Reverend James Leg, de l’édition inaugurale 2010 avec ses Black Diamond Heavies, nous arrivons dans les montagnes Appalaches, le cœur de la folk music américaine, du holler – sorte de youtse* aux vaches – aux vieilles balades anglaises et à l’explosion moderne du punk-blues.

Claviériste (piano, orgue, Fender Rhodes) masquant sa technicité sous un son intense aux distorsions jamais gratuites, chanteur ou plutôt growler dont la voix éraillée peut être étonnamment expressive, showman sauvage et attachant, James Leg est un des chefs de file incontesté de cette explosion. Il ne peut cependant être réduit à une icône punk-blues ; comme il le dit lui-même, il joue du rock’n’roll, un rock’n’roll réinventé à partir de ses bases mêmes : blues, country, jazz, et ce gospel vigoureux dans lequel ce fils de prêcheur a grandi.

S’ouvrant à toutes les influences, de Iggy Pop à Nina Simone et à Howlin’ Wolf, et picorant même dans The Cure, le rock’n’roll du Reverend James Leg en atteint la racine même des musiques populaires américaines, récoltant au passage les éloges tant des intégristes de la country traditionnelle que ceux des fans de néo-garage distordu et, bien sûr, des critiques blues.
C’est sans doute cette intime culture gospel depuis le berceau, présente partout dans le roulement de ses doigts sur ses claviers et la joie communicative de son prêche séculier, qui fournit le creuset d’une réinvention aussi large dans ses sources et aussi fidèle dans son résultat.

James Leg -c- V_Delsupexhe

(c) Photos : couleur : Christophe Losberger / N&B : Vincent Delsupexhe

* Youtse : terme en langue suisse romande pour un type de yodel – le Jüützi des alémaniques.

One thought on “[BAND] Reverend James Leg (USA)

Comments are closed.